Julie Bordier Psychothérapie Gestalt & Coach

Julie Bordier
Psychothérapeute Gestalt & Coach

La puissance de la relation thérapeutique

Lorsque je reçois mon client pour la première fois, nous faisons connaissance, nous sommes dans un premier contact, ou je laisse la personne se déployer, et me faire part de son motif de consultation.

Et cette première approche va déterminer la suite, nous allons commencer à tisser un lien, ce lien n’est pas des moindres, pour moi, la relation à mes clients est une relation privilégiée, ce n’est pas qu’un client, je m’attache à eux, ce n’est pas qu’un revenu, une fois qu’ils sortent de mon cabinet, je continue à penser à eux, je deviens un soutien à part entière pour eux.

C’est le début d’une relation, une cocréation, nous vivons une expérience, l’expérience de la relation, la gestalt, c’est l’art du contact, une danse à 2, c’est en mouvement, nous mettons une forme à ce qui se passe ici et maintenant, qu’est ce qui se joue dans la relation ? J’aime quand mes clients parlent de moi en disant : ma thérapeute Julie. Et cela fonctionne dans les 2 sens, ce sont mes clients, et cette relation est forte, je m’intéresse à ce qui se passe dans leur vie, je suis touchée, ils me touchent, je leur fait part de mon ressenti. J’adore mon métier, j’aime mes clients, et c’est la puissance de ce lien qui va réparer la personne, au fur et à mesure des séances, je vais voir mon ou ma cliente se transformer sous mes yeux, et quel bonheur d’être spectatrice de ça.

1 réflexion au sujet de « La puissance de la relation thérapeutique »

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.